Catégories
Droit et Justice

La justice pour les jeunes sous le coronavirus: lier les protections de la santé publique au mouvement pour la décarcération des jeunes

Le nouveau coronavirus, COVID-19, a infecté plus de 1800 jeunes incarcérés et plus de 2500 membres du personnel travaillant dans les centres de détention, les centres de traitement résidentiels et d'autres contextes qui constituent la partie profonde du système de justice pour mineurs. Plus de six mois après l'apparition des premières infections, l'urgence n'est pas terminée.

Selon les données recueillies par The Sentencing Project, des cas de COVID-19 ont été signalés chez des jeunes incarcérés dans 35 États, le district de Columbia et Porto Rico. Dans cinq États, plus de 100 jeunes incarcérés ont été testés positifs. Quatre membres du personnel travaillant dans des établissements pour mineurs sont décédés du virus.

Dans les établissements de soins collectifs, la propagation de ce pathogène contagieux était inévitable. Les États et les localités ont pris des mesures pour atténuer l’impact du COVID-19, notamment en libérant les jeunes confinés, en réduisant les admissions, en limitant les visites et les programmes et en isolant les jeunes d’une manière qui imite l’isolement cellulaire. Compte tenu des disparités raciales et ethniques persistantes dans la justice pour mineurs, il ne fait aucun doute que les jeunes de couleur souffrent de manière disproportionnée du virus et des changements dans les installations qu'il a amenés.

Ce rapport résume les leçons apprises au cours des premiers mois de la pandémie, en se concentrant sur les réponses du système, à la fois positives et négatives, pour ralentir la propagation du virus et pour protéger la sécurité et le bien-être des jeunes dans le système de justice pour mineurs tout en tenant le public informé. La baisse des admissions pendant la pandémie, ainsi que les décisions de libérer les jeunes à un taux plus élevé qu'en temps normal, étayent le cas de longue date selon lequel l'incarcération des jeunes est en grande partie inutile. Les juridictions doivent limiter les dégâts du virus en réduisant davantage le nombre de jeunes incarcérés.

Recommandations

Limiter l'incarcération

  • Limitez l'admission aux établissements aux jeunes qui représentent une menace immédiate et grave pour leur communauté.
  • Limitez le recours à l'incarcération uniquement aux jeunes qui ne peuvent être traités en toute sécurité à la maison.
  • Libérez les jeunes après le jugement qui sont près de la fin de leur traitement.
  • Ne déplacez pas les jeunes incarcérés entre les établissements.
  • Les établissements plus petits et moins encombrés sont moins susceptibles de propager le COVID-19.

Conditions dans les installations

  • Assurer une communication fréquente entre les jeunes incarcérés et leurs familles.
  • L'isolement médical doit être supervisé par du personnel médical et non par du personnel de sécurité.

Test et reporting

  • Les établissements devraient mettre en œuvre des tests généralisés parmi les jeunes et le personnel pour déterminer la propagation du virus.
  • Les États devraient publier le nombre de tests avec des résultats positifs et négatifs parmi les jeunes et le personnel dans tous leurs établissements, qu'ils soient gérés par l'État, ses comtés ou des prestataires sous contrat.
  • L'Office de justice juvénile et de prévention de la délinquance (OJJDP) devrait publier les données compilées par les États.
  • Les États et l'OJJDP devraient publier des données actuelles sur les chiffres de population dans tous les établissements.
  • Les États et l'OJJDP devraient publier des données actuelles sur les chiffres de population par race et appartenance ethnique.

Cliquez ici pour télécharger le rapport complet.

  • Disparité raciale
  • Justice pour mineurs
Articles Similaires

nouvelles

30 novembre 2017

Race & Justice News: Équité dans l'industrie en plein essor de la marijuana

Le conseil municipal de Los Angeles envisage un programme d '«équité sociale» pour aider les groupes marginalisés à participer au commerce du cannabis, les immigrants noirs sont confrontés à un risque d'expulsion disproportionné, et plus encore Actualités Race and Justice.

publications

08 novembre 2017

Le bulletin annuel 2017 du Sentencing Project

Malgré cet environnement politique en mutation, nous avons fait des progrès pour faire progresser la justice et aider à façonner un programme de réforme pour les décideurs politiques et la communauté de plaidoyer en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *